• Le Webmaster

C’est l’histoire d’une piste qui se fait attendre…



Nous l’attendions depuis plusieurs années et elle est enfin arrivée : la nouvelle piste de roller de Bouaye….. mais … Quand ça veut pas, ça veut pas !!!


Octobre 2019, première tentative de rénovation de la piste : Suite à un défaut de réalisation, on note la présence de flaques importantes tout autour de la piste quand il se met à pleuvoir, surfer en roller sur les flaques, c’est pas facile. Nous n’étions pourtant pas difficiles, (pas de Vesmaco, pas de piste incurvée), non juste une piste en enrobé plate !! Cela ne semblait pas complexe pour une entreprise spécialisée dans les travaux publics… La mairie a bien entendu refusé la réception, l’entreprise a reconnu son erreur, et les travaux devaient reprendre en juillet ...


Juillet 2020, il fait beau, il fait chaud …. Trop chaud ??? Les travaux reprennent, des choix surprenants sont faits :

- Seule la moitié de la piste (intérieure) est grattée : par soucis d’économie par la société de TP probablement (il n’y a pas de petites économies !!!)

- L’enrobé recouvre la bordure extérieure tout autour de la piste : seule solution on ajoute des graviers pour éviter que l’enrobé ne s’affaisse. Patineurs, encadrants préparez les balais !!!

- La peinture est posée juste après sur le bitume (presqu’encore chaud !!). Réaction mystérieuse ou …seulement logique : sous la chaleur estivale importante, la peinture se rétracte et tire sur l’enrobé faisant apparaître des petites fissures, des petits trous tout le long des bandes de peinture.



La mairie en maître d’œuvre refuse logiquement la réception de la piste : on peut facilement imaginer que ces fissures vont s’aggraver prématurément avec les pluies, le gel, et que la durée de vie de la piste sera amoindrie.


Et là, l’entreprise n’est plus d’accord : Sans être professionnel mais uniquement avec du bon sens, on voit bien que le travail n’a pas été correctement été achevé, économies quand vous nous tenez !!!


Et pendant tout ce temps (octobre 2019 – jusqu’à quand ???) les adhérents du club de roller ne sont pas autorisés à rouler sur la piste alors même que depuis juillet 2020 la piste est ouverte aux particuliers et aux établissements scolaires. Allez y comprendre quelque chose. Nous avons fait rouler des patineurs pour vérifier la non-dangerosité de la piste, nous avons envoyé des mails pour l’attester, mais …. Il semblerait que les roues de roller soient bien plus abrasives que les roues de vélos, les roues de skateboard, les baskets, les graviers, … Ah les roues de roller !!! On aurait pu en rire si cela avait duré un mois, mais là franchement c’est l’incompréhension la plus totale. Que faut-il faire ? Attendre ? C’est ce que nous faisons depuis 1 an … enfin presque !!! Courriers, rendez-vous avec la mairie, explications à donner aux adhérents, bref beaucoup de temps et d’énergie passés par des bénévoles pour … rien !!! Voilà, maintenant vous connaissez la vraie histoire de la nouvelle future piste de roller de Bouaye. Parfois on aimerait que le temps s’accélère ou que les acteurs principaux de l’histoire (que l’on prendra le soin de ne pas citer) prennent pleinement leurs responsabilités.

319 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout